Commentaires

En mars 2018, 2.001 travailleurs (+23,44% par rapport au mois de mars 2017) issus d’une des 351 entreprises déclarées en faillite (+24,46% par rapport au mois de mars 2017), ont perdu leur emploi à la suite de cette faillite.

Les faillites les plus marquantes durant le mois de mars 2018 sont les suivantes : 

Entreprise

Secteur

Siège social

Nombre d'emplois perdus 

RESTO PARTNERS (017)                   

Commerce,banques et assurances

Anvers             

96

SAFE SECURITY                          

Services

Flandre orientale  

92

DRUKKERIJ LANNOO                       

Industrie manufacturière

Flandre occidentale

57

A.G. DEBERESTO (017)                   

Commerce,banques et assurances

Bruxelles          

55

CHATEAU DE LIMELETTE (017)             

Commerce,banques et assurances

Brabant wallon     

44

REPASSVITE (010)                       

Services

Hainaut            

41

ELI-SCOPE (024)                        

Services

Bruxelles          

39

'T NINDEHOF (017)                      

Commerce,banques et assurances

Brabant flamand    

34

WAY TRANS (026)                        

Transport et communications

Namur              

32

HEIDER GROUP (064)                     

Services

Bruxelles          

28

Sources : Bases de données ONSS, BCE, Moniteur Belge. 

71,8% des entreprises déclarées en faillite en mars 2018 occupaient entre 1 et 4 travailleurs.

En terme d’emplois perdus à la suite d’une faillite, les secteurs « commerce, banques et assurances » (186 faillites et 1.033 emplois perdus), « services » (52 faillites et 347 emplois perdus) et « construction » (63 faillites et 281 emplois perdus) ont été les plus touchés en mars 2018.

La région flamande est la région la plus touchée en mars 2018 avec 986 emplois perdus et 158 faillites. La région wallonne compte 96 faillites et 540 emplois perdus. Bruxelles comptabilise à elle seule 97 faillites et 475 personnes licenciées pour cause de faillite.

Anvers a été la province la plus touchée en Flandre avec 390 emplois perdus. En Wallonie, la Hainaut (185 emplois perdus) a connu le plus grand nombre de personnes licenciées suite à la fermeture de leur entreprise.

Cherchez un bureau de l'ONEM