Nouveau régime pour les jeunes sortant des études

Le régime des allocations octroyées aux jeunes sortant des études est modifié à partir du 1er janvier 2012.

Dorénavant, les allocations d'attente et le stage d'attente s'appellent "allocations d'insertion" et "stage d'insertion professionnelle".

Les principales modifications qui entrent en vigueur le 1er janvier 2012 sont les suivantes :

  • avant de bénéficier des allocations d'insertion, les jeunes qui ont terminé leurs études doivent, quel que soit leur âge, accomplir un stage d'insertion professionnelle de 310 jours.
    Ce stage de 310 jours est applicable à partir du 1er janvier 2012, également pour tous les stages d'attente en cours. Ceci signifie que les jeunes qui ont terminé leurs études en juin ou juillet 2011 et qui ont été inscrits comme demandeur d'emploi avant le 10 août 2011 peuvent avoir droit aux allocations (et peuvent alors se présenter auprès d’un organisme de paiement pour introduire une demande d’allocations) au plus tôt à partir du 27 juillet 2012;
  • le stage d'insertion professionnelle n'est pas prolongé ou raccourci par le travail d'étudiant. Par contre, les jours de travail d'étudiant situés après le 31 juillet qui suit la fin des études sont pris en compte pour le stage d'insertion professionnelle;
  • les allocations d'insertion sont octroyées pour une période de 36 mois maximum, prolongeable sous certaines conditions. Le calcul du crédit de 36 mois débute à partir du 1er janvier 2012 (en d'autres termes, les périodes de chômage indemnisées en allocations d'attente avant le 1er janvier 2012 ne sont pas comptées pour le calcul du crédit).

Des règles dérogatoires sont prévues pour les jeunes travailleurs ayant charge de famille, les isolés et les cohabitants privilégiés.

Online services

Cherchez un bureau de l'ONEM