Follow us on twitter

Vous-êtes ici

Chiffres fédéraux des chômeurs indemnisés - octobre 2014

Remarque importante

Depuis juillet 2014, la statistique mensuelle a quelque peu été élargie. A cette date, les chômeurs complets indemnisés demandeurs d'emploi admis sur la base d'un travail à temps partiel volontaire ainsi que les chômeurs demandeurs d'emploi avec complément d'entreprise (2) (anciennement, prépensionnés demandeurs d'emploi) ont également été ajoutés dans cette statistique. L'objet visé par cette modification est de recenser ainsi la totalité des chômeurs complets indemnisés demandeurs d'emploi (3).

Statistique mensuelle du chômage complet (ONEM) - chômeurs complets indemnisés demandeurs d'emploi
Avant juillet 2014 A partir de juillet 2014
admis sur la base "travail" admis sur la base "travail"
admis sur la base "études" admis sur la base "études"
  admis sur la base d'un travail à temps partiel volontaire
  avec complément d'entreprise

Le chômage indemnisé diminue en octobre 2014 sur une base annuelle

En octobre 2014, 436.731 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi ont perçu une allocation, soit 15.535 de moins qu’en octobre 2013 (-3,4 %). Ces 436.731 personnes se répartissent en 410.793 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi admis sur la base d’un travail à temps plein et admis sur la base des études, en 21.021 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi admis sur la base d’un travail à temps partiel volontaire et en 4.917 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi bénéficiant d’un complément d’entreprise.

La baisse concerne surtout les femmes (-9.218 unités ou -4,4 %) ; quant au chômage masculin, il baisse également sur une base annuelle mais dans une moindre mesure (-6.317 unités ou -2,6 %).

On note de grandes différences selon l’âge : la hausse du chômage complet continue chez les 50 ans et plus (+5.874 unités ou +4,8 %); cette hausse s’explique en partie par le relèvement à 60 ans, début 2013, de la limite d'âge pour l’obtention d’une dispense d’inscription comme demandeur d’emploi.

Le chômage des jeunes (moins de 25 ans) se replie considérablement (-9.384 unités ou -15,4 %). Enfin, le chômage des 25 à 49 ans baisse également (-12.025 unités ou -4,5 %).

En octobre 2014, le nombre de chômeurs complets baisse, sur une base annuelle, dans les trois régions. La baisse est la plus forte en Région wallonne (-10.740 unités ou -5,3 %) puis en Région de Bruxelles-Capitale (-3.913 unités ou -4,9 %) et enfin en Région flamande (-882 unités ou -0,5 %). En octobre 2014, on dénombrait en Région flamande, 169.809 chômeurs complets, en Région wallonne 190.369 et en Région de Bruxelles-Capitale 76.553.

A un an d’intervalle, le chômage complet de courte durée (<1 an) diminue de 14.297 unités
(-8,3 %). Celui dont la durée est comprise entre 1 et moins de 2 ans diminué également mais dans une moindre mesure : -374 unités ou -0,5 %. Enfin, le chômage de très longue durée (2 ans et plus) se replie de 864 unités (-0,4 %). En octobre 2014, on dénombre 36,1 % de chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi au chômage depuis moins d’un an, 18,6 % au chômage entre 1 et moins de 2 ans et 45,3% au chômage depuis 2 ans et plus.

Le chômage temporaire se contracte sur une base annuelle en octobre 2014. Le nombre de travailleurs en chômage temporaire s’élève à 96.713 unités soit une baisse, sur une base annuelle, de 7.572 unités ou -7,3 %. En moyenne, au cours des trois derniers mois, on observe de nouveau une diminution sur une base annuelle (-1,3 %) mais le rythme de ce trend baissier est plus faible que celui observé au cours des 9 premiers mois de l’année 2014.

Consulter les statistiques (PDF)


(1) En tant qu’institution fédérale compétente en matière d’assurance-chômage, l’ONEM publie des statistiques sur les chômeurs indemnisés. Ces statistiques sont basées sur les paiements d’allocations de chômage effectués au cours du mois.

(2) Il s’agit ici d’un sous-groupe de chômeurs avec complément d’entreprise, à savoir celui des chômeurs avec complément d’entreprise qui doivent être inscrits comme demandeurs d’emploi et dès lors, être disponibles sur le marché du travail.

(3) Les sous-groupes qui ont été ajoutés étaient déjà repris dans d’autres publications de statistiques de l’ONEM telles que le rapport annuel ou les indicateurs trimestriels mais ne l’étaient pas encore dans la statistique mensuelle. La nouvelle statistique recense ainsi tous les chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi (CCI-DE) ; c’est aussi l’objectif de cette modification. Elle se rapproche ainsi davantage de celle publiée par les régions sous la dénomination de « demandeurs d’emploi demandeurs d’allocation (DEDA) ». Afin de permettre la comparaison dans le temps, les 2 sous-groupes ajoutés sont aussi repris séparément (voir points 3 et 4 dans l’annexe) et les statistiques des mois précédents ont également été présentées selon la nouvelle définition. Cette légère « extension » ne modifie pas les tendances générales de l’évolution du chômage observées au cours de ces derniers mois et années.

Cherchez un bureau de l'ONEM

Top