Vous-êtes ici

Pouvez-vous prester des heures complémentaires ou supplémentaires pendant votre interruption ?

Vous pouvez prester des heures complémentaires ou des heures supplémentaires à condition qu’il soit satisfait de manière cumulative à un certain nombre de conditions :

  • elles sont prestées à la demande de l’employeur (c’est-à-dire, pas d’heures complémentaires à la demande du travailleur et pas d’heures supplémentaires volontaires) ;
  •  elles sont récupérées pendant la période légale prévue à cet effet, ainsi que durant la période d’interruption de carrière ;
  • elles sont prestées exceptionnellement, ce qui signifie pas systématiquement. Il doit s’agir de situations ponctuelles ou de situations de force majeure qui doivent pouvoir être justifiées.

Les travailleurs occupés en services de garde à domicile sont soumis à un régime distinct, étant donné que le fait de prester des heures complémentaires ou supplémentaires est, dans de nombreux cas, inhérent à leur régime de travail. Dans ce cas, il n’est toutefois pas permis de prévoir un service de garde durant une période qui coïncide avec la diminution de carrière habituelle. Si des heures complémentaires sont prestées à d’autres moments à la suite du service de garde, un repos compensatoire doit alors être octroyé.

Si votre employeur souhaite obtenir de plus amples informations, il peut consulter la feuille info E56 disponible sur notre site internet.

Cherchez un bureau de l'ONEM

Top