Vous-êtes ici

Comment s'effectue le décompte des périodes d'interruption de carrière et/ou de crédit-temps que j'ai déjà prises précédemment du point de vue du droit au crédit-temps demandé à l’employeur ?

Les périodes de crédit-temps et/ou d’interruption de carrière déjà prises sont imputées sur la durée maximale de 51 ou 36 mois de crédit-temps avec motif. Les périodes d’interruption de carrière ou de crédit-temps sans motif sont imputées proportionnellement tandis que les périodes de crédit-temps avec motif, quelle que soit la fraction, sont imputées en mois civils.

Attention : Les 12 premiers mois, en équivalent temps plein, d’interruption de carrière ou de crédit-temps sans motif ne sont pas imputés au crédit.

Remarque : Les périodes de congés thématiques (congé parental, assistance médicale, soins palliatifs) ne sont jamais déduites de la durée maximale de crédit-temps.

Top