Vous-êtes ici

Dans le cadre du crédit-temps fin de carrière, quelle est la différence entre le droit au congé chez l'employeur et le droit aux allocations d’interruption ?

  • Sur la base de la convention collective de travail n° 103, si toutes les conditions d’accès sont satisfaites (25 ans de passé professionnel salarié, 2 ans d’ancienneté dans l’entreprise et occupation dans le régime de travail imparti pendant les 24 mois qui précèdent), le crédit-temps fin de carrière peut toujours être obtenu chez l’employeur dès 55 ans selon la règle générale ou à partir de 50 ans sur la base des exceptions de la CCT n° 103.  
  • Par contre, les allocations de l’ONEM ne peuvent être octroyées qu’à partir de 60 ans selon la règle générale, ou entre 55 et 59 ans pour autant qu’une CCT intersectorielle et une CCT sectorielle le permettent.

En cas de demande chez l’employeur avant 60 ans, s’il n’y a pas de CCT pour bénéficier d’allocations sur la base de conditions dérogatoires, le crédit-temps fin de carrière est accordé sans allocations d’interruption de l’ONEM.

Top