Vous-êtes ici

Les chiffres fédéraux des chômeurs indemnisés - août 2022

Le chômage indemnisé diminue de 9,7% en août 2022 sur une base annuelle (1)

En août 2022, 293.567 chômeurs complets indemnisés demandeurs d'emploi ont perçu une allocation, soit 31.395 de moins qu'en août 2021 (-9,7%). Ces 293.567 allocataires se répartissent comme suit : 263.219 chômeurs complets indemnisés demandeurs d'emploi admis sur la base d'un travail à temps plein ou admis sur la base des études, 18.802 chômeurs complets indemnisés demandeurs d'emploi admis sur la base d'un travail à temps partiel volontaire, 9.338 chômeurs complets indemnisés demandeurs d'emploi bénéficiant d'un complément d'entreprise et 2.208 allocations de sauvegarde.

 

 

293.567 CCI-DE en 2022 - 08: 241.599 (82,3%) admis sur la base d'un travail à temps plein, 21.620 (7,4%) admis sur la base des études, 18.802 (6,4%) admis sur la base d'un travail à temps partiel volontaire (de) et 293.567 (3,2%) chômeurs complets indemnisés demandeurs d'emploi bénéficiant d'un complément d'entreprise	Total des CCI-DE: 324.962 en AOÛT 2021 et 293.567 en AOÛT 2022 (-9,7%)

Le chômage complet diminue sur une base annuelle moins vite chez les femmes (-13.675 unités ou -9,4%) que chez les hommes (-17.720 unités ou -9,9%).
 
Le chômage complet des jeunes (moins de 25 ans) diminue de 13,8% (-2.883 unités). Le chômage des 25 à 49 ans diminue de 8,8% (-16.237 unités). Dans la classe d'âge des 50 à 59 ans, il baisse de 10,9% (-7.798 unités). Le nombre de chômeurs de 60 ans et plus diminue également (-9,4% ou -4.477 unités).
 
En août 2022, le nombre de chômeurs complets sur une base annuelle diminue de 13,9% en Région flamande (-17.225 unités) et de 6,7% en Région wallonne (-8.858 unités). En Région de Bruxelles-Capitale, il y a une diminution de 7,8% (-5.312 unités). En août 2022, on dénombre en Région flamande, 106.828 chômeurs complets, en Région wallonne, 124.023 et en Région de Bruxelles-Capitale, 62.716.
 
À un an d'intervalle, le chômage complet de courte durée (< 1 an) augmente de 248 unités (+0,3%), mais celui dont la durée est comprise entre 1 et moins de 2 ans diminue: -20.795 unités (-32,4%). Le chômage de très longue durée (2 ans et plus) diminue de 10.848 unités (-6,5%).
 
En août 2022, on dénombre 31,8% de chômeurs complets indemnisés demandeurs d'emploi au chômage depuis moins d'un an, 14,8% au chômage entre 1 et moins de 2 ans et 53,4% au chômage depuis 2 ans et plus.
 
 

 

Evolution sur une base annuelle:  Total: -9,7% -31.395 Femmes: -9,4% -13.675 Hommes: -9,9% -17.720 < 25 ans: -13,8% -2.883 25-50 ans: -8,8% -16.237 50-59 ans: -10,9% -7.798 60-65 ans: -9,4% -4.477 Région flamande: -13,9% -17.225 Région wallonne: -6,7% -8.858 Région de Bruxelles-Capitale: -7,8% -5.312 < 1 an: +0,3% +248 1-2 ans: -32,4% -20.795 2 ans ou plus: -6,5% -10.848

En plus, des chômeurs complets demandeurs d'emploi, il y a aussi des paiements à des chômeurs complets non-demandeurs d'emploi. Pour les chômeurs complets indemnisés non-demandeurs d'emploi, plusieurs mesures ont été prises ces dernières années afin de limiter les accès à ces régimes. Par conséquent, leur nombre se réduit progressivement. En août 2022 il s'agit de 17.235 unités, ce qui correspond à une diminution de 8.150 (-32,1%) sur une base annuelle. Les 12.487 chômeurs complets indemnisés bénéficiant d'un complément d'entreprise représentent le plus grand groupe de cette population.
 
Sur un total de 310.802 chômeurs complets indemnisés (demandeurs et non-demandeurs d'emploi ensemble), le ratio des demandeurs d'emploi est de 94,5%.

202.208 CCI en 2022 - 08: 293.567 (94,5%) demandeurs d'emploi et 17.235 (5,5%) non-demandeurs d'emploi	Evolution des CCI-NDE: 25.385 en AOÛT 2021 et 17.235 en AOÛT 2022 (-32,1%) 

Pour conclure, le chômage temporaire diminue de 100.868 unités sur base annuelle, soit de 54,0%. Les procédures classiques pour l'introduction de chômage temporaire s'applique à nouveau à partir du 1er juillet 2022 et l'on ne peut donc plus faire appel à la procédure simplifiée en matière de chômage temporaire pour force majeure qui s'appliquait depuis mars 2020 (2). Avec la fin de ces mesures de crise, le chômage temporaire retrouve des proportions normales. Leur nombre s'élève à 85.978 unités physiques en août 2022, ce qui correspond à 16.829 unités budgétaires compte tenu du nombre limité de jours de chômage au cours du mois.
Pour un mois d'été, ces chiffres sont comparables à ceux de l'année 2016. Cependant, la part du chômage temporaire dû à la force majeure reste légèrement élevée, à 14,6%, alors qu'avant la crise, cette part est toujours restée bien en dessous de 10%.

 Répartition du chômage temporaire selon la raison (en jours indemnisés): Raisons économiques: 0,0% en AOÛT 2021 et 62,4% en AOÛT 2022 Intempéries: 3,1% en AOÛT 2021 et 6,1% en AOÛT 2022 Force majeure: 92,8% en AOÛT 2021 et 14,6% en AOÛT 2022 Autres: 4,1% en AOÛT 2021 et 16,9% en AOÛT 2022	Evolution du chômage temporaire: 186.846 en AOÛT 2021 et 85.978 en AOÛT 2022 (-54,0%) en unités physiques et 52.892 en AOÛT 2021 et 16.829 en AOÛT 2022 (-68,2%) en unités budgétaires

Consulter les chiffres statistiques

Les chiffres fédéraux des chômeurs indemnisés : AOUT 2022 (PDF)

 ________________

(1) En tant qu’institution fédérale compétente en matière d’assurance-chômage, l’ONEM publie des statistiques sur les chômeurs indemnisés. Ces statistiques sont basées sur les paiements d’allocations de chômage effectués au cours du mois. 

(2) Cf Fin de la procédure simplifiée en matière de chômage temporaire pour cause de force majeure due à la pandémie du coronavirus et à la guerre en Ukraine

Cherchez un bureau de l'ONEM

Top