Follow us on twitter

Vous-êtes ici

Nathalie Muylle: « Réduction du nombre de chômeurs temporaires de deux tiers depuis le mois d’avril »

En juillet notre pays comptait 395.784 chômeurs temporaires.  C’est une réduction de deux tiers depuis le pic du mois d’avril.  Le nombre de jours où une personne est temporairement au chômage est tombé en moyenne à 7,3 jours en juillet. 

Nathalie Muylle, ministre de l’Emploi: « Le nombre de chômeurs temporaires continue à diminué. Au mois de juillet notre pays comptait 395.784 chômeurs temporaires ,deux tiers en moins que lors du pic du mois d’avril. Nous constatons une baisse dans tous les secteurs, également dans des secteurs durement touchés comme l’horeca et le secteur événementiel. Il faut évidemment attendre de voir quel sera l’impact des nouvelles mesures prises par le Conseil national de Sécurité de fin juillet.  Pour les secteurs et entreprises durement touchés, le système souple de chômage temporaire en raison du coronavirus continuera à exister jusqu’à la fin de l’année. » 

Le nombre de chômeurs temporaires était de 395.784 en juillet (situation au 12 août). Cela signifie une réduction de deux tiers par rapport au mois d’avril, qui était alors de 1.232.720 chômeurs temporaires. En juillet, 61.960 employeurs ont eu recours au système en juillet, contre 140.647 en avril (-56%).

La baisse se maintient

Le nombre de chômeurs temporaires continue à baisser. En juin et juillet on a constaté à nouveau une réduction de 35,6%, similaire à la baisse constatée entre le mois de mai et le mois de juillet.

 

Mois

Nombre de travailleurs

Evolution

Avril

1 232 720

 

Mai

985 658

-20%

Juin

614 816

-37,6%

Juillet

395 784

-35,6%

Différences entre les secteurs

Dans la plupart des secteurs la baisse continue suivant la même tendance. On constate surtout que les secteurs horeca et événementiel commencent à rattraper le retard. En juin, les chiffres de chômage temporaire ont diminué dans ces secteurs de respectivement  9,8% et 20% par rapport au mois précédent, en juillet il s’agissait de 52% et de 57%. Egalement dans le secteur de l’industrie (juin: -28%,  juillet: -37%), le secteur des transports (juin: -27%, juillet: -33%) et le secteur de l’information et de la communication  (juin: -28%, juillet: -38%) la baisse des chiffres accélère. 

 

Secteur

Avril

Mai

Juin

Juil-let

Baisse mai-juin

Baisse juin/

juillet

Baisse totale avril-juillet 

 

Inconnu

15 788

12 004

4 290

1 424

64,26%

66,81%

90,98%

 

Activités immobilières

7 740

6 362

2 280

1 268

64,16%

44,39%

83,62%

 

Production et distribution d’eau, assainissement, gestion des déchets et dépollution

5 616

3 685

1 928

1 039

47,68%

46,11%

81,50%

 

Commerce ; réparation de véhicules automobiles et de motocycles

244 942

195 465

84 404

46 589

56,82%

44,80%

80,98%

 

Enseignement

15 516

13 950

6 671

3 052

52,18%

54,25%

80,33%

 

Activités financières et d'assurance

13 643

11 905

6 136

2 963

48,46%

51,71%

78,28%

 

Santé humaine et action sociale

75 234

57 548

28 753

17 404

50,04%

39,47%

76,87%

 

Agriculture, sylviculture et pêche

2 486

1 560

994

716

36,28%

27,97%

71,20%

 

Arts, spectacles et activités récréatives

21 075

20 379

16 306

6 963

19,99%

57,30%

66,96%

 

Activités spécialisées, scientifiques et techniques

53 971

45 507

29 604

18 307

34,95%

38,16%

66,08%

 

Construction

137 365

72 856

46 497

46 726

36,18%

-0,49%

65,98%

 

Autres activités de services

26 597

25 065

14 008

9 090

44,11%

35,11%

65,82%

 

Industrie manufacturière

217 896

175 830

126 972

80 297

27,79%

36,76%

63,15%

 

Information et communication 

23 427

21 339

15 263

9 409

28,47%

38,35%

59,84%

 

Hébergement et restauration

92 321

86 808

78 334

37 458

9,76%

52,18%

59,43%

 

Activités de services administratifs et de soutien

210 853

178 903

111 306

85 685

37,78%

23,02%

59,36%

 

Transports et entreposage

65 829

54 842

39 968

26 801

27,12%

32,94%

59,29%

 

Bien que le chômage temporaire soit également en baisse dans les secteurs les plus touchés, certains d'entre eux continuent à dépendre fortement du système.

Pour le secteurs des voyages (repris sous la rubrique ‘Activités de services administratifs et de soutien’) nous constatons notamment une baisse de chômage temporaire de seulement  28,3% par rapport au mois d’avril, dans le secteur hôtelier  ( repris sous la rubrique ‘Hébergement et restauration’) une baisse de 43,6% et pour le secteur récréatif (repris sous la rubrique ‘Arts, spectacles et activités récréatives’) une baisse de  49%.

Il va falloir attendre pour voir quel sera l’impact des nouvelles mesures du Conseil national de Sécurité du 27 juillet sur les chiffres du mois d’août. 

Moins de jours de chômage temporaire

Le nombre de jours de chômage temporaire reste également très important.  En avril, plus de 20% des chômeurs temporaires étaient au chômage pendant tout le mois. En juillet ce chiffre tombe à seulement 6,6%. Le nombre de jours moyen de chômage temporaire a réduit de la moitié par rapport au mois d’avril où la durée était encore de 14 jours tandis qu’en juillet seulement de 7,3 jours. 

Plus de la moitié des chômeurs temporaires est seulement quelques jours par mois au chômage. 50,4% d’entre eux bénéficiaient en effet de 4 jours ou moins de chômage temporaire.  

 

Jours

202004

202005

202006

202007

Nombre de travailleurs

%

Nombre de travailleurs

%

Nombre de travailleurs

%

Nombre de travailleurs

%

1

44 123

3,6

95 024

9,6

79 914

13,0

71 482

18,1

2

43 478

3,5

68 633

7,0

64 519

10,5

54 569

13,8

3

58 549

4,7

67 258

6,8

49 881

8,1

42 445

10,7

4

56 649

4,6

77 573

7,9

66 151

10,8

30 745

7,8

5

45 182

3,7

68 012

6,9

51 836

8,4

28 934

7,3

6

33 448

2,7

70 815

7,2

31 327

5,1

16 512

4,2

7

35 382

2,9

50 338

5,1

24 759

4,0

13 498

3,4

Mois entier

253 644

20,6

93 125

9,4

47 992

7,8

26 183

6,6

Ministre Nathalie Muylle: « Dans de nombreuses entreprises les travailleurs peuvent reprendre le travail. Dans la plupart des secteurs la moitié ou plus de la moitié des travailleurs qui étaient au chômage temporaire depuis le mois de mars, ont pu reprendre le travail.  Néanmoins, certains secteurs continuent à dépendre fortement du système de chômage temporaire. La possibilité de pouvoir appliquer le chômage temporaire est une mesure cruciale pour notre économie, qui a été lourdement touchée par le coronavirus.  Nous aidons les entreprises à surmonter cette période de crise et nous protégeons le pouvoir d’achat des travailleurs touchés. »

Cherchez un bureau de l'ONEM

Top