Vous-êtes ici

Accueil des réfugiés ukrainiens – règles spécifiques en matière de chômage et d’interruption de carrière ou de crédit-temps

29-03-2022

La guerre en Ukraine a notamment pour conséquence que la Belgique fait face à un afflux d’Ukrainiens fuyant la guerre.

Le ministre du Travail a pris certaines décisions dans le cadre de l’accueil des réfugiés ukrainiens.

Situation familiale

Pour la période du 24 février 2022 au 28 février 2023 inclus, le fait d’accueillir des réfugiés ukrainiens n’a pas d’influence sur la situation familiale du chômeur ou du travailleur en interruption de carrière ou en crédit-temps, ni sur le droit aux allocations d’interruption de ces derniers.

Ils peuvent demander le maintien de leur situation familiale en introduisant une déclaration :

Le chômeur introduit cette déclaration auprès de son organisme de paiement tandis que le travailleur en interruption de carrière ou en crédit-temps l’introduit auprès de l’ONEM.

Travail volontaire

Pour la période du 24 février 2022 au 28 février 2023 inclus, les chômeurs complets et les chômeurs temporaires sont dispensés de déclarer les activités bénévoles qu’ils effectuent conformément à la loi du 3 juillet 2005 sur les droits des volontaires dans le cadre de l’aide apportée à l’Ukraine (y compris l'aide aux réfugiés).

Cherchez un bureau de l'ONEM

Top