Vous-êtes ici

Mesures prises en raison de la pénurie dans le secteur des soins

Santé
05-12-2022

Chômeurs temporaires et chômeurs avec complément d’entreprise

Il s’agit d’une possibilité de travailler chez un autre employeur (pour le chômeur avec complément d’entreprise également chez son ex-employeur) dans le secteur des soins avec un maintien partiel de son droit aux allocations.

Dans les deux cas, pendant cette occupation, le travailleur conserve 75 % du montant de ses allocations de chômage avec complément d’entreprise ou de chômage temporaire, celles-ci étant en effet diminuées de 25 % du nombre de jours, à l’exception des dimanches, qui sont situés dans la période couverte par une occupation dans le secteur des soins.

Modalités pratiques

L'employeur doit déclarer cette occupation dans l'application « Dimona ».

Le chômeur temporaire doit communiquer cette occupation à son organisme de paiement. Il peut, pour ce faire, utiliser le formulaire CORONA-CT-DECLARATION-TRAVAIL disponible sur le site web de l’ONEM. Le  travailleur peut aussi informer l’organisme de paiement par  lettre, e-mail, ou téléphone.

Le chômeur avec complément d’entreprise doit communiquer cette occupation à son organisme de paiement. Il utilise, pour ce faire, s’il en possède une, la carte de contrôle ou à défaut, le formulaire spécifique C99 disponible sur le site web de l’ONEM.

Si le nombre d’allocations n’a pas été diminué malgré la reprise de travail, une récupération aura lieu.

Cherchez un bureau de l'ONEM

Top