Follow us on twitter

Vous-êtes ici

Partager

Nouvelle étude : Parents isolés

22-10-2020

Cette étude réalise un zoom sur le groupe des parents isolés qui ont reçu des allocations de chômage ou des indemnités d'interruption de carrière de l'ONEM. Le groupe des parents isolés suit les évolutions généralement observées des systèmes de chômage et d'interruption du travail, à quelques exceptions près.

Voici quelques conclusions importantes de cette étude :

  1. Les modifications réglementaires relatives au chômage ont un impact similaire sur les parents isolés. Toutefois, les parents isolés restent légèrement surreprésentés dans le chômage complet.
  2. L'analyse des sorties du chômage montre également qu'une proportion importante des parents isolés au chômage se dirige vers le système des titres-services. En outre, les parents isolés et au chômage, plus que la population entière de CCI-DE, courent le risque d'une sortie vers une direction inconnue (y compris un revenu d'intégration ou une situation sans revenu du travail, ni allocations).
  3. On observe des différences nettes selon la répartition géographique. Plus précisément, en Région wallonne, il existe des endroits où la concentration de parents isolés est plus élevée. Ces endroits ont également un taux de chômage plus élevé. Les parents isolés au chômage dans ces régions combinent une situation personnelle qui entrave la sortie vers l'emploi avec une situation géographique où les possibilités d'emploi sont moindres.
  4. Les parents isolés sont fortement sous-représentés en ce qui concerne les interruptions de travail. Toutefois, une proportion élevée des parents isolés en interruption le font pour un motif parental.

En général, l'étude conclut que les modifications conjoncturelles et réglementaires ont eu plus d'effet que l'évolution démographique sur le nombre de parents isolés au sein des régimes de chômage et d'interruption de travail.  ​​​​​​

Vous pouvez trouver l'étude sur notre site web.

Cherchez un bureau de l'ONEM

Top