Follow us on twitter

Vous-êtes ici

Puis-je exercer une activité à titre bénévole durant mon interruption de carrière (dans le secteur public), mon crédit-temps (dans le secteur privé) ou mon congé thématique (dans tous les secteurs)?

Si vous percevez des allocations de l’ONEM pendant votre interruption de carrière, votre crédit-temps ou votre congé thématique (congé parental, congé pour assistance médicale ou congé pour soins palliatifs), vous pouvez exercer n’importe quelle activité bénévole, tant qu’elle ne génère aucun revenu.

Si vous percevez un défraiement dans le cadre de votre activité bénévole, les sommes perçues sont cumulables avec les allocations d’interruption tant qu’elles ne dépassent pas le plafond fixé par la réglementation relative au volontariat.  Dans cette hypothèse, il ne faut pas déclarer l’exercice de votre activité bénévole et la perception de ces défraiements au bureau de l’ONEM dont vous dépendez.

Nb : les indemnités de volontariat sont limitées à maximum 33,36 € par jour et 1.334,55 € par an (montants en vigueur depuis le 01.01.2018.

Attention !  Si les sommes perçues dans le cadre de vos défraiements dépassent les plafonds fixés par la réglementation relative au volontariat, elles doivent être déclarées à l’ONSS.  Cela implique qu’il s’agit d’une rémunération (et non plus un défraiement).  En conséquence, vous devez déclarer l’exercice de votre activité au bureau de l’ONEM.  Cette activité sera donc considérée comme salariée et par voie de conséquence, vous perdrez le droit aux allocations d’interruption si la perception de cette rémunération a débuté pendant votre suspension ou votre réduction de prestations.

Cherchez un bureau de l'ONEM

Top