Vous-êtes ici

Quelle est la durée maximale du droit au congé et du droit aux allocations dans le cadre du crédit-temps avec motif ?

Pour toutes les demandes avec un avertissement écrit à l’employeur postérieur au  31.05.2017, le droit au congé et le droit aux allocations est de 36 mois pour le motif « formation » et de 51 mois pour les motifs « soins » tandis que pour les demandes dont l’avertissement écrit à l’employeur se situe entre le 01.04.2017 et le 31.05.2017, le droit au congé est de 51 mois et le droit aux allocations de 36/48 mois pour les motifs « formation »/ « soins».

La durée maximale du droit au congé / aux allocations doit être réduite des périodes d’interruption de carrière ou de crédit-temps et de suspension ou réduction des prestations de travail déjà prises, à l’exception des périodes de congés thématiques. Toutefois, les 12 premiers mois d’interruption de carrière ou de crédit-temps sans motif en équivalent temps plein ne sont pas déduits pour le calcul du droit au congé pour les demandes avec un avertissement écrit à l’employeur postérieur au 31.03.2017 et pour le calcul du droit aux allocations pour les demandes avec un avertissement écrit à l’employeur postérieur au 31.05.2017.

Attention : Les périodes de crédit-temps avec motif sont imputées en mois calendrier tandis que les périodes d’interruption de carrière ou de crédit-temps sans motif sont imputées de manière proportionnelle.

Top